Le Habert de Bovinant

IMG_4160Bivouac au balcon

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un habert ? Un habert est une sorte de cabane construite à l’origine pour les bergers. Le habert du bovinant possède une porte, mais pas de fenêtre à part une minuscule lucarne. Il est vide, à l’exception d’un banc en bois et de vieilles couvertures de survie dépliées et terreuses. C’est solide pour s’abriter du vent, de la neige ou de la pluie, mais ce n’est en aucun cas propre ou confortable. Ne pensez pas dormir à l’intérieur !

Par contre, le habert est bâti à proximité d’une source, et il fait un bon abri en cas de pépin ! (orage, tempête de grêle ou autre ouragan) De plus, il est sur un terrain plat, herbeux, sec et abrité du vent ! C’est donc un endroit idéal pour poser sa tente (en fait dormir ailleurs est impossible : les pentes sont trop penchées, les sommets trop ventés, les fonds de vallées pleins d’eau, les forêts pleines d’arbres, et les éboulis pleins de rochers pointus) !

IMG_4183Le habert

Le habert est situé à moins d’une demi-journée de marche du monastère de la grande Chartreuse. C’est donc idéal pour arriver à 13h15 à l’arrêt Correrie, faire le tour des bâtiments du musée et du monastère, monter tranquillement en haut, remplir les bouteilles au tout petit filet d’eau de la source (c’est assez long…), faire un petit tour (sans les sacs, enfin!!) pour profiter de la lumière du soir, manger puis monter sa tente au coucher du soleil (il est interdit de monter la tente pendant la journée mais si on attend la nuit on ne voit plus rien… au coucher du soleil c’est bien).

IMG_4234Vue sur le monastère, perdu au milieu de la foret

Enfin, chose important, qui dit berger dit… mouton (ou brebis peut être)! Ce n’était pas la solitude là-haut puisque nous avons rencontré des centaines de moutons. Pour tout vous dire, même s’ils étaient fort sympathiques, nous étions contents qu’ils aillent admirer le coucher de soleil en grimpant tout en haut de la montagne vers 20h, parce qu’autrement entre les cloches et les bêlements la nuit aurait été moins calme. Ils sont revenus le matin à 6h pour boire une petite eau (à défaut de café…) au habert. Ils ont essayé d’être discrets mais avec une cloche autour du cou ce n’est pas facile.

IMG_4200Réveil en fanfare

Chose importante, tous ces moutons étaient surveillés par un énorme chien de berger. Les panneaux nous avaient prévenus : « Dans le parc naturel, des chiens surveillent les troupeaux… si vous les rencontrez, restez calmes, ne faites pas peur aux moutons, ne courez pas, laissez le chien vous identifier. ». C’est une des raisons pour laquelle il est interdit d’amener son chien dans le parc !

De fait, ce chien-là est très habitué à voir des randonneurs, et il n’avait pas du tout l’air agressif. Quand nous sommes arrivés, il est juste venu calmement près de nous, nous a senti, s’est laissé caresser la tête, puis est parti se reposer sur le promontoire d’où il surveille les environs. Il a ensuite suivi les moutons quand ils sont montés et nous ne l’avons plus revu.

Le lendemain, nous avons été au Petit Som (1772m) puis nous sommes redescendus au monastère. On peut aussi monter au Grand Som (2026m), ou aller voir le paysage au Col du Fret. Le chemin est très bien balisé pour toutes les directions et les temps de parcours sont indiqués.

IMG_4225Sur la route du petit Som

Caractéristiques de la rando:

La trace GPS est disponible ici : https://www.komoot.de/invite-tour/8765324?code=dhcygb-snx4b01rQUIkBzGF_Nk44DsVEcifA1aR8eC_d_lXPKg

  • Dénivelé: +800m (1er jour) puis +100 et -900 (2eme jour). La montée au Grand Som ajoute +400 et -400
  • Distance: 7km le 1er jour, 10km le deuxième
  • Durée: départ 11h de Lyon le samedi, retour 19h30 le dimanche. D’autres choix sont possibles.
  • Attention au règlement et à la météo

Carte du 1er jour: attention le point A est le Monastère et non l’arrêt de bus, qui est sur la route (au sud sur la carte). On plante la tente en B.

habert

Deuxième jour: on se réveille en A, on fait un petit tour au petit Som (1) puis retour au Monastère (B).

habert

Accès (idem que pour le tour du monastère):

Prendre le TER à la Part-dieu en direction de Grenoble, il passe toute les heures même le dimanche. Pour cet

Descendre à Voiron (après environ 1h de trajet) et prendre le car Transisère 7010 en direction de Chambéry. Ce bus passe 2 ou 3 fois dans la matinée selon le jour. Attention, en Juillet et Août le dimanche il faut le réserver par téléphone au moins un jour ouvrable en avance!

Au bout de 20 minutes, on arrive à Saint Laurent du Pont: il faut descendre du car 7010 et monter dans le 7000 en direction de Saint-Pierre de Chartreuse!
Pas de panique, la correspondance est très bien faite: Si l’horaire indique « correspondance avec le 7000 en direction de Saint-Pierre de Chartreuse » alors les bus arrivent en même temps et s’attendent, donc il n’y a aucune perte de temps ni stress pour cette correspondance!

Il reste juste 10 minutes de trajet avant l’arrêt Correrie : tout le monde descend! Nous sommes au cœur de la chartreuse.

Pour le retour, c’est la même chose exactement, mais dans l’autre sens! Et si on arrive en avance pour le bus il est toujours possible de visiter le musée de la Grande Chartreuse.

Pour cet été 2015 :

le TER part de Lyon toutes les heures à la minute 14. Il arrive à Voiron à la minute 22 de l’heure suivante et à Grenoble à la minute 38.
C’est bien pour une correspondance avec le 7010 de 8h55 à Voiron (à la demande le dimanche).
Pour une sortie sur deux jour le départ de 12h35 à Voiron est pas mal (tous les jours sauf dimanche), celui de 14h15 à Grenoble fait un temps de trajet plus long.

Le retour est possible à 12h50 et 16h35 le samedi, à 12h50 et 17h20 le dimanche.

autour du Habert

IMG_4216IMG_4138

IMG_4157Tout le monde regarde le paysage

Publicités

4 réflexions sur “Le Habert de Bovinant

  1. Bonjour, cette randonner a vraiment l’aire sympathique ! Je souhaitais juste avoir quelques informations complémentaires sur le prix des bus, avez vous une idée ?

  2. Bonjour, pensez-vous que la randonnée est réalisable en avril ? Ou faut-il attendre l’été ?
    Et pour celle Les gorges de l’ardèche ?
    Merci

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s