Les glaciers des Ecrins

2-DSCN3294
Le lac et le glacier des Rouies (2722 m)

Attention, cette rando est la plus lointaine et la plus haute présentée dans ce site, mais elle n’est accessible que l’été (du 01 Juillet au 30 Aout, voir plus bas). Elle se situe dans le plus haut parc national français, le parc des Ecrins ! Étant donné le temps de trajet, il faut aller là-bas pour 2 jours au moins, et je conseille même d’y rester trois jours si possible. Une variante est possible l’hiver également au départ de Vénosc (voir plus bas).

On est par contre récompensé du voyage : des glaciers et des sommets de plus de 4000m surplombent des vallées vertes et sauvages, de puissantes cascades alimentent les torrents d’un bleu irréel…

1.0-IMG_4376
Le pont de Champhorent sur le Vénéon (1417m)

De plus, le parc des écrins contient énormément de refuges gardés (plus d’une dizaine), alors qu’il n’y en a quasiment aucun dans le Vercors ou la Chartreuse. C’était donc une destination idéale pour mon weekend dernier : j’avais prévu une rando sur trois jours avec bivouac, mais la météo incertaine m’a rabattu sur un refuge confortable, et donc sur le massif des écrins!

IMG_4576
Le refuge de la Lavey (1797 m)

J’ai découvert à cet occasion que l’accès en transport en commun aux écrins est très bien fait, le parc communique beaucoup à ce sujet et toutes les vallées des écrins sont accessibles en transport en commun.

La Rando en détail :

le topo détaillé de la rando est sur camp to camp. Nous en avons fait une version rallongée!

Premier jour

Nous sommes partis vendredi matin de Lyon et arrivés à 13h à Champhorent. De là, nous sommes simplement montés au Refuge de la Lavey. Ce refuge est un ancien bâtiment en pierre rénové avec beaucoup de charme.

Le temps théorique pour y monter depuis l’arrêt de bus est d’1h, nous avons mis 2h30 car nous avons fait pas mal de pauses pour déjeuner, mettre les pieds dans les torrents et prendre en photo les papillons.

J’avais prévu de faire une balade autour du refuge en début de soirée (en direction du Lac des Bèches) mais comme il s’est mis à pleuvoir nous nous sommes rabattus sur une bière dans le refuge (brassée dans une vallée des écrins, elle était excellente).

Bilan : 450m de montée ; 150m de descente, 5km environ.

champhorent - la lavey 2h 5km +450
Itinéraire Jour 1, arrêt de bus en (A), refuge en (B)

Deuxième jour

Le deuxième jour, nous sommes allés tout au bout du vallon de Lavey, avant de monter au Lac des Rouies (2700m). La Rando est relativement longue et monte raide, avec quelques passages où il faut s’aider des mains, mais ne comporte pas de difficulté technique particulière. Depuis le lac, on surplombe les glaciers qui sont de l’autre coté de la vallée. Le glacier des Rouies trempe directement dans le lac, et là haut on se sent dans un autre monde.

Bilan : 900m de montée ; 900m de descente ; 11km environ ; 5 marmottes.

lac des Rouis 11 km 900m
jour 22: Notez que Komoot ne connait pas la fin du chemin, donc il affiche un trait rectiligne

2-IMG_4530
Le lac des Rouies

Troisième jour :

Le troisième jour, nous sommes retournés dans la vallée du Vénéon par un chemin qui passe par la forêt et longe le Vénéon. Nous avons trouvé une jolie plage au bord du torrent et nous avons ensuite eu juste le temps de revenir à Champhorent pour le bus de 15h.

Bilan : 500m de descente, 200m de montée ; 7km environ

retour par la rivière
Itinéraire jour 3, pause en (1) (voir image ci-dessous), arrêt de bus en (B)

 IMG_4590
Le Vénéon (si si il est vraiment bleu comme ça!)

Pour accéder aux Ecrins depuis Lyon:

1)       Prendre le TER à la Part-dieu en direction de Grenoble, il passe toute les heures le weekend et toutes les 30min en semaine. Temps de trajet 1h20 à 1h30. J’ai pris celui de 8h44, arrivée 10h13.

2)       Prendre le car transisère 3030 ou 3000 à destination de Bourg-d’Oisan, qui a une correspondance prévue avec le car transisère 3040 à Destination de la Bérarde. Il y a 4 bus 3040 par jour (2 le matin et 2 l’après-midi dans chaque sens). J’ai pris celui de 10h25. Le trajet complet dure 2h pour le plus rapide, presque 3h pour le plus lent.

Attention, tous les 3030 ne sont pas en correspondance avec le 3040! Lorsque la correspondance est prévue, il n’y a pas d’attente ni de risque de rater le bus.

Le 3040 ne fonctionne que pendant Juillet et Aout! pour les autres moments, il est possible d’atteindre le parc des écrins directement avec le 3030, en descendant à Vénosc, dans la vallée du Vénéon en aval de Champhorent.

3)       Descendre à l’arrêt « Champhorent », sur la commune de Saint-Christophe en Oisan (nous y sommes arrivés à 13h, après 4h15 de trajet).

Le retour à été pour nous plus rapide que l’aller , puisque nous sommes partis à 15h et arrivés à 17h à Grenoble, puis nous avons pris le TER de 17h20 pour une arrivée à 18h40 à Lyon. (soit 3h40 en tout)

La ligne 3040 parcours la vallée du Vénéon jusqu’à la Bérarde, son extrémité. La large vallée du Vénéon est très belle, la route n’est pas très fréquentée car la Bérarde est un cul-de-sac. A partir de Venosc les vallons perpendiculaires à la vallée principale sont magnifiquement sauvages. Quasiment tous les arrêts de cette la ligne 3040 sont donc des départs de randonnées dans le massif des Ecrins.

Variantes sur 2 jours:

Pour aller aux Ecrins sur un weekend, il faut rentrer avec le bus de 17h le dimanche à Champhorent. Je ne crois pas qu’il soit possible d’arriver assez tôt à Grenoble le samedi pour prendre le bus de 8h15, mais arriver à 13h sur place (comme nous avons fait) laisse quand même du temps pour une bonne balade. Le lac des Rouies est un peu trop loin, mais la balade du lac des Bèches est une alternative plus rapide. Il est également possible de revenir à l’arrêt de bus en marchant en surplomb du vallon de la Lavey au lieu de marcher au fond, en passant par le lac des Fétoules, d’où il y a une belle vue.

Prix

En voyageant à plusieurs le bus n’était vraiment pas cher : 20€ l’aller-retour pour 3 personnes. Le train coute 11€/personne aller simple en période bleu.

Dormir au refuge coûte 19,40€, ou 43€ en demi-pension. Le samedi soir on ne peut réserver qu’en demi-pension. La pinte y coute 5,50€ soit pareil qu’à Lyon, mais elle est meilleure après une bonne marche!

1-IMG_4412
Le car 3040 arrivant à Champhorent

PS: j’ai mis des cartes, mais n’hésitez pas à aller voir celles de camp to camp, elles sont plus précises!

Publicités

4 réflexions sur “Les glaciers des Ecrins

  1. Pingback: Trouver un lac autour de Lyon | Nature Sans Voiture – Lyon

  2. Un grand merci pour cet article. J’y suis allée cet été, j’ai osé me lancer seule grâce à cette motivante description et ces très claires explications…
    Cette ballade est magnifique, je la recommande vivement à tous ceux qui aiment la moyenne montagne, le vert, l’eau …
    Juste un avertissement : en été 2016, il y avait deux bus 3040 par jour pour y aller. Si on loupe le premier, le deuxième est en fin de journée. Il vaut donc mieux être matinal 🙂
    Excellente continuation à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s